de Arzúa à Lavacolla (65e jour)

Longue étape qui nous amène à Lavacolla au milieu de puissantes odeurs d’eucalyptus. Ça nous change des odeurs d’ensilage ! Les hortensias sont magnifiques.

Nous trouvons en chemin des petits monuments à la mémoire de pèlerins morts alors qu’ils étaient à portée du but ! L’un d’eux dit : « Guillermo Watt, pèlerin, a embrassé Dieu à l’âge de 69 ans, à une journée de Santiago, le 25 août 1993, année sainte ».

Nous sommes à l’hôtel San Paio. Grand luxe pour notre dernière nuit sur le chemin. A midi je m’offre un plat de poulpes et palourdes. Ça change du menu pélerin !

Rien de spécial à voir à Lavacolla si ce n’est le cimetière, vrais immeubles pour l’éternité ! C’est la fête au village pour la Saint Pelagio, j’espère qu’on pourra dormir, car déjà dans la journée, ils font éclater des pétards très bruyants, de vraies explosions !

Très bon dîner !

SMS de Marleen : il lui reste 115 km à faire.

This entry was posted in Compostelle and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *